La réalité sur le taux de CBD

cannabidiol CBD chanvre

Depuis 2018, de nombreuses boutiques se sont lancées dans le commerce du CBD. Ce nouveau marché grandissant, nous avons vu bon nombre d’entreprises proposer des fleurs de chanvre ayant un taux de CBD allant jusqu’a 22% – 24%, pour un taux de THC inférieur à 0,2%. Le problème est que cela n’est scientifiquement pas possible, car le taux de CBD est directement lié au taux de THC.

Loin de nous l’idée de condamner le THC, en revanche nous ne cautionnons pas les pratiques frauduleuses (mensonges et faux certificats) très répandues dans le commerce du CBD. Les consommateurs de CBD ne recherchent  pas les mêmes effets, et pour certains c’est même un moyen très efficace d’arrêter de consommer du cannabis classique. De plus cela pourrait mettre en danger les personnes qui pensent être dans la légalité lors d’un achat, ou nuire à leur santé en consommant un produit contenant du THC.

Pour rappel la législation française et européenne en vigueur considère comme stupéfiant et interdit la vente comme l’utilisation de produits contenant un taux de THC supérieur à 0,2%. Alors ces marchands sont-ils en infraction ou nous prennent-ils pour des pigeons ?

Quelle est la différence entre CBD et THC ?

Le chanvre ou cannabis est une plante qui est composée de nombreux cannabidoïdes, dont le CBD (cannabidiol) et le THC (Tétrahydrocannabinol). Ces deux molécules sont présentent à l’état naturel dans la plante, mais leurs principes actifs ne sont absolument pas les mêmes.

Le cannabidiol (cbd) est une substances qui n’est pas psychoactive, elle ne modifie pas l’état de conscience, ni la perception ou d’autres fonctions psychologiques et comportementales. À l’inverse le tétrahydrocannabinol (THC) est une substance psychotrope qui va modifier l’activité mentale. Pour faire simple, d’un point de vue juridique comme scientifique, l’une (THC) est une drogue, l’autre (CBD) ne l’est pas.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces différentes molécules, nous vous invitons à lire l’article sur le sujet sur notre blog.

Qu’est ce que le ratio CBD/THC ?

Étudiée depuis de nombreuses années, cette plante dispose d’un ratio THC/CBD  allant de 1:1 à 1:40 ce qui reste très rare, la moyenne se situe généralement entre 1:20 (1% de THC pour 20% de CBD) et 1: 30 (1%de THC pour 30% de CBD). 

Un autre paramètre est à prendre en compte, la variable végétale. Petite explication rapide : selon les conditions de transport et de stockage, le taux de THC va augmenter légèrement, rien de grave, mais il peut passer de 0,19% à 22% ce qui rendrait leurs marchandises complètement illégales car elles seraient considérées comme stupéfiant. Pour éviter ce risque les producteurs européens proposent des fleurs qui avoisinent les 0,15% afin de ne pas dépasser les 0,19%.

Donc le calcul est simple, voici quelques exemples :

  • Pour un ratio de 1:30 (1%de THC pour 30% de CBD) cela donne : 0,15 (THC) X 30 (CBD) = 4,5 % de CBD.
  • Pour un ratio de 1:40  (1%de THC pour 40% de CBD), cela donne : 0,15 (THC) X 40 (CBD) = 6 % de CBD.

On est bien loin des 20%  affiché sur une majorité de boutiques qui vendent du CBD.

Arnaques ou incompétences ?

Il existent deux cas de figures, ceux qui mentent en toutes connaissances de causes et qui le font délibérément, c’est juste une pure arnaque.  Et il y a ceux qui ne connaissent rien à cette plante, qui ont vu un nouveau marché se développer et revendent des produits en utilisant les arguments mensongers de leurs fournisseurs, ils pourraient vous vendre du foin ils n’y verraient aucune différence.

Dans ces deux cas leurs produits ne peut être fiables, soit  ils escroquent leurs clients, soit ils leurs font prendre des risques.  Mettre en danger le consommateur n’est pas acceptable, d’un point de vue judiciaire comme sur le point de la santé

Comment trichent-ils ?

Alors comment peuvent-ils se procurer des certificats d’analyses avec un taux de CBD entre 10% et 25% et inférieur à 0,2% de THC ?

C’est assez simple, deux méthodes permettent de tricher. L’une consiste simplement à modifier (via photoshop par exemple) des certificats d’analyses existants, là on écrit le chiffre que l’on veut. L’autre est d’ajouter avant analyses des cristaux de CBD en poudre sur la fleur, augmentant ainsi son taux. Le problème est que la fleur que vous recevrez après avoir passé commande n’a pas cet ajout de CBD. Cela coûte bien trop cher et ne serait pas rentable. Cette pratique ne sert que pour avoir une analyse ayant un taux de CBD supérieur à la réalité.

Attention, ceux qui utilisent de faux certificats d’analyses peuvent également vendre de la marchandise dont le taux de THC est supérieur à la réglementation européennes en vigueur. D’un point de vue légal ils vous mettent en situation d’illégalité,vous risquez une amende ainsi qu’une peine d’emprisonnement. D’un point vue sanitaire vous risquez des effets indésirables liés à cette substance psychoactive.

Pour conclure

Il existent deux cas de figures, ceux qui mentent en toutes connaissances de causes et qui le font délibérément, c’est juste une pure arnaque.  Et il y a ceux qui ne connaissent rien à cette plante, qui ont vu un nouveau marché se développer et revendent des produits en utilisant les arguments mensongers de leurs fournisseurs, ils pourraient vous vendre du foin ils n’y verraient aucune différence. Dans ces deux cas leurs produits ne peut être fiables, soit  ils escroquent leurs clients, soit ils leurs font prendre des risques.  Mettre en danger le consommateur n’est pas acceptable, d’un point de vue judiciaire comme sur le point de la santé. 

Nous détestons ces pratiques car ils nuisent fortement à notre profession. Ils font une très mauvaise publicité au CBD, les articles sur des saisies de boutiques ne sont pas rares. De plus ils contribuent fortement à ce que cette filière développer par des passionnés soit récupérée par des lobbies qui prendront le monopole du marché. 

Vous connaissez maintenant les ratios de THC/CBD, et vous pouvez faire la différence entre les boutiques frauduleuses et celles qui vous apportent de réelles informations.

 Afin de confirmer nos propos, si vous avez des doutes ou simplement si vous voulez approfondir la question, vous trouverez facilement des informations sur ce ce sujet en quelques clics.

Nous vous invitons à partager cette article afin d’informer les consommateurs. N’hésitez pas à faire connaître la réalité des ratios de CBD & THC, car ces shops nuisent fortement aux commerçants sérieux et sont dangereux pour les consommateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.